Gilles Bourdouleix a démissionné de l'UDI

  • A
  • A
Gilles Bourdouleix a démissionné de l'UDI
@ MaxPPP
Partagez sur :

Le député menacé d'expulsion de l'UDI après ses propos sur les gens du voyage a démissionné de lui-même.

Le député Gilles Bourdouleix, menacé d'exclusion de l'UDI pour ses déclarations sur Hitler et les gens du voyage, a démissionné mercredi de lui-même du parti de Jean-Louis Borloo, a annoncé la direction du parti.

> A LIRE AUSSI : Gens du voyage : Bourdouleix peut-il perdre ses mandats ?

Le maire de Cholet a adressé une lettre de démission qui est parvenue à l'UDI mercredi après-midi, quelques heures avant que la direction du parti centriste ne se réunisse à l'Assemblée nationale pour débattre de la question de son exclusion. L'UDI a déclaré "prendre acte de la décision courageuse qui s'imposait". "La démission évite à l'intéressé l'exclusion mais les propos incriminés restent, hélas, une tâche indélébile. L'honneur de la famille UDI est plus que jamais d'oeuvrer pour le "plus jamais ça", a réagi le député UDI Yves Jego. "Il ne regrette rien. Pour notre part, nous avons redit que ses propos étaient inexcusables", a réagi un dirigeant centriste dans Le Figaro.

Les déclarations de Gilles Bourdouleix rapportées lundi par le Courrier de l'Ouest, dans lesquelles il estimait, à propos des gens du voyage, qu"Hitler n'en a(vait) peut-être pas tué assez", avaient provoqué une vague d'indignation dans le monde politique et notamment à l'UDI dont le député était co-fondateur en tant que président du Centre national des indépendants et paysans (CNIP).