Gilbert Collard : "j'ai perdu 40% de mon chiffre d'affaires"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le député Rassemblement bleu Marine, qui fait partie des parlementaires les plus riches, assume ses revenus.

Un député aux confortables revenus. Invité de Jean-Philippe Balasse mardi sur Europe 1, Gilbert Collard a été interrogé sur sa déclaration d'intérêts de parlementaire, dans laquelle il indique gagner un peu plus de 16.000 euros par mois. Le député du Gard, élu sous l'étiquette du Rassemblement bleu Marine, assume totalement ses revenus. "Moi, c'est mon boulot, ce n'est pas politique. Ce sont mes revenus de mes activités d'avocat", a-t-il expliqué. "J'ajoute que depuis que je suis député, j'ai perdu près de 40% de mon chiffre d'affaires".

"Moi, je suis pour que le type qui bosse gagne sa vie", a poursuivi Gilbert Collard. "Et je pense qu'il y a beaucoup de travaux manuels qui ne sont pas payés à la hauteur de ce qu'ils devraient être. Je mets sur le même plan le travail physique et le travail intellectuel".



Manque d'assiduité. Le site nosdeputes.fr a comptabilisé pour Gilbert Collard 24 semaines d'activité sur 40 à l'Assemblée nationale. Mais l'élu s'est défendu de tout excès d'absentéisme. "Je suis plus qu'assidu", a-t-il insisté. "J'ai fait plus de 60 questions écrites je crois, j'en suis à neuf ou dix propositions de loi, j'en suis à quinze à vingt interventions à la tribune".

Gilbert Collard a aussi insisté sur le fait qu'il n'y ait que deux députés sympathisants du FN dans l'hémicycle. "On est deux et on doit tout assumer : le relationnel, le médiatique, le juridique, le parlementaire. Et personne ne dit : à eux deux, ils font le boulot que font les autres à 200 ou à 250", s'est-il insurgé.