Gilbert Collard : "il faut venir en aide aux chrétiens d'Orient"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - L'avocat et député du Gard était l'invité politique d'Europe 1, mardi.

Gilbert Collard, député du Gard sous l'étiquette du Rassemblement bleu Marine, était mardi l'invité politique de Jean-Philippe Balasse sur Europe 1, alors qu'un récent sondage Ifop donne Marine Le Pen en tête du premier tour de la présidentielle de 2017. "Je suis par formation très méfiant à l'égard des sondages", a d'abord prévenu Gilbert Collard, qui a tout de même affiché sa satisfaction : "Si on a ce sondage, ça veut dire que même si on veut le critiquer, il y a, à un moment donné, une prise de conscience de l'opinion qui se dit : Marine Le Pen peut être la solution aux maux dont nous souffrons".

>> LIRE AUSSI - Présidentielle 2017 : Le Pen arriverait en tête au premier tour

"Nous avons posé tous les diagnostics, tous", a martelé le député, citant notamment la situation internationale. "Aujourd'hui, on se rend compte que ces printemps arabes ont finalement déclenché des horreurs. Je pense notamment aux chrétiens qui sont aujourd'hui persécuté, à toutes ces populations qui sont maintenant errantes puisqu'il n'y a plus aucune stabilité".

Gilbert Collard, qui a publié une tribune en soutien aux chrétiens d'Orient, a dénoncé l'indifférence face aux persécutions de ces populations. "Au moins, qu'on ait une mobilisation, qu'on manifeste notre soutien, qu'on le dise, qu'on s'indigne. Je n'ai pas entendu BHL chuchoter un mot là-dessus", a-t-il ironisé. Pour lui, "il faut trouver le moyen, sur le plan économique, sur le plan des soutiens militaires, de la diplomatie, de venir en aide à ces chrétiens qui sont persécutés dans l'indifférence".