Gérin : "il faut préparer une loi" sur la burqa

  • A
  • A
Gérin : "il faut préparer une loi" sur la burqa
Partagez sur :

Le rapporteur de la Commission parlementaire sur le voile intégrale rendra son rapport le 26 ou le 27 janvier et approuve l'idée d'une loi.

"Cercueil ambulant", "dérive intégriste fondamentaliste"... pas d'euphémisme pour André Gérin. Le député rapporteur de la commission parlementaire sur le voile intégral a annoncé mercredi sur Europe 1 qu'il rendrait son rapport "le mardi 26 ou le mercredi 27" janvier. Il devrait préconiser le vote d'une loi.

"Il faut préparer une loi", a indiqué le député. "C'est jouable cette année (...) mais il faut être sûr qu'elle ne sera pas frappée au coin du Conseil consitutionnel", a-t-il prévenu. Pour André Gérin, le port du voile intégral devra être interdit "dans l'accueil public, le service public et aux sorties d'écoles".

Pour André Gérin, il est également nécessaire d'adopter une loi "qui tape sur les gourous et les talibans qui créent des conditions désastreuses pour ces femmes."

Au cours de leurs travaux, les parlementaires ont pu auditionner une jeune femme qui porte le voile intégral. "Nous avons découvert une femme qui était vraiment endoctrinée, conditionnée depuis l'adolescence", a expliqué André Gérin. Selon lui, les femmes qui portent ce genre de voile en France "sont françaises, souvent d'origine maghrébine, marocaine ou algérienne".

André Gérin a également appelé à un "islam républiquement compatible".