Pour Tron, les propos de Guedj sont "scandaleux"

  • A
  • A
Pour Tron, les propos de Guedj sont "scandaleux"
@ PIERRE ANDRIEU / AFP
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le président socialiste du conseil général de l'Essonne avait déclaré - à tort - que son adversaire était "renvoyé aux assises pour pédophilie".

"Si j'étais renvoyé aux assises pour pédophilie, je ne serais pas devant vous ce matin, mon parti ne m'aurait pas investi". Invité d'Europe 1 lundi matin, Jérôme Guedj, le président socialiste du conseil général de l'Essonne, a attaqué Georges Tron, son adversaire UMP aux départementales, sur ses ennuis judiciaires. Toutefois, l'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy n'est pas renvoyé en cour d'assises pour pédophilie, mais pour viol, et ce renvoi est suspendu à un pourvoi qui sera examiné le 1er avril par la Cour de cassation.

"Une logique qui est celle de la calomnie". Interrogé lundi par Nicolas Poincaré dans Europe Soir, Georges Tron a jugé ces propos "choquants et scandaleux". "On est dans une logique qui est celle de la calomnie, de l'insulte, de la bassesse, du détournement des règles de procédure", a déclaré le maire de Draveil. "J'ai demandé à mon avocat de voir de quelle façon on peut poursuivre les propos de Jérôme Guedj. C'est évident que sur le terrain judiciaire, il y a matière à dire".

"Voilà une campagne dans l'Essonne, le département du Premier ministre, dans laquelle tous les principes sont bafoués, à commencer par celui de la présomption d'innocence", a également taclé Georges Tron, en concluant : "je refuse pour ma part de tomber dans ces méthodes".

>> LIRE AUSSI - Guedj voit un "problème éthique" dans le soutien de Sarkozy à Tron

>> LIRE AUSSI - Pourquoi Georges Tron est renvoyé aux assises