Gaudin : "ne vous laissez pas avoir par les sondages"

  • A
  • A
Partagez sur :

RÉGIONALES - Le maire de Marseille Jean-Claude Gaudin a rappelé que le Front national était toujours fort au 1er tour en Paca mais ne "concrétisait" pas au second. 

Après le premier débat des élections régionales en Provence Alpes Côte d'Azur organisé par Europe 1, iTélé et La Provence, le maire Les Républicains de Marseille Jean-Claude Gaudin a appelé à se "méfier des sondages".  

"Le FN ne concrétise pas au second tour". "Lorsqu'il y a une élection, il y a toujours un risque". "Il est clair que dans cette région de Provence Alpes Côte d'Azur, le Front national a toujours comptabilisé des votes très importants au premier tour. Il ne concrétise pas forcément au second tour. Et surtout, ne vous laissez pas avoir, vous les grands journalistes de Paris, par ces fameux sondages. Il y a 18 mois, lors de l'élection municipale, on me donnait battu". Et de poursuivre : "il y a 15 jours, dans le Vaucluse, dans le fief de Marion Maréchal-Le Pen, il y avait une élection municipale à Apt. Mes amis les Républicains avec une femme de qualité (Dominique Santoni, ndlr) ont gagné. Et le Front national a perdu 4 points depuis les municipales de 2014". 

"Estrosi n'a peur de rien". "Tous les jours, j'entends : 'Paca passera au Front national'. Il n'en sera rien", pronostique Jean-Claude Gaudin. "On a le bon candidat, c'est Christian Estrosi. Il n'a peur de rien". 

"Trop de place accordée au Front national". Le maire de Marseille a aussi égratigné les médias, coupables de faire "la publicité permanente" du Front national. "Toutes les radios importantes qu'on écoute le matin accordent trop de place au Front national sans aller au fond des choses", déplore Jean-Claude Gaudin.