"Front républicain" : "une erreur d'aborder cette question maintenant" pour Bartolone

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale a refusé de se prononcer pour ou contre le retrait d'une liste socialiste devancée par la droite et le FN aux élections régionales.

INTERVIEW

A l'approche des élections régionales de décembre, la question devient lancinante pour les socialistes : une liste PS devra-t-elle se retirer si elle est devancée par le Front national et Les Républicains au premier tour ? Oui, a répondu Anne Hidalgo, dimanche au Grand Rendez-vous Europe 1/Le Monde/iTélé. "Je préfère aucun socialiste dans un exécutif plutôt que le Front national à la tête de ces exécutifs", a expliqué la maire de Paris.

Invité de Thomas Sotto, lundi sur Europe 1, Claude Bartolone s'est montré beaucoup plus prudent. "J'aime beaucoup Anne Hidalgo mais je pense vraiment que c'est une erreur d'aborder cette question maintenant", a estimé le président de l'Assemblée nationale, qui mène la liste PS en Ile-de-France. "Si vous dites à des électeurs : 'venez voter pour moi mais je vais me retirer', ils vont se dire : autant voter pour ceux qui vont rester !"

Claude Bartolone préfère appeler à la mobilisation. Pour lui, "il faut que les électrices et les électeurs de gauche qui se sont éloignés des urnes reviennent".

>> L'interview en intégralité :