Frêche : un sondage donne raison à Aubry

  • A
  • A
Frêche : un sondage donne raison à Aubry
@ Reuters
Partagez sur :

64% des Français approuvent la liste anti-Frêche. Au plan national, le PS talonne l'UMP.

La guerre ouverte entre Georges Frêche et le Parti socialiste a depuis longtemps dépassé le cadre régional de Languedoc-Roussillon. Mercredi, un sondage national est venu apporter de l’eau au moulin de Martine Aubry, soucieuse de mettre son ancien camarade en échec dans sa région depuis qu’il a raillé la "tronche pas catholique" de Laurent Fabius.

Selon cette étude BVA pour La Matinale de Canal+, les deux-tiers des Français (64%) et trois-quarts (74%) des sympathisants de gauche soutiennent la décision de la première secrétaire du PS de présenter une liste concurrente à celle de Georges Frêche. Seules les personnes les moins diplômées (56%) et, très massivement, les sympathisants du Front national (72%) pensent que la maire de Lille a eu tort. "C'est donc un coup gagnant pour Martine Aubry dans l'opinion, même si cela devait finalement coûter la région au Parti socialiste", font valoir Gaël Sliman et Céline Bracq, de l’institut de sondage.

Le PS talonne l’UMP

Par ailleurs, au niveau national, le Parti socialiste talonne l’UMP dès le premier tour, selon la première vague TNS Sofres Logica pour France Télévisions, Radio France et Le Monde, publiée jeudi. Le parti présidentiel arriverait en tête avec 30% des voix, devant PS à 28%, et d'Europe Ecologie à 13%. Ce résultat est plutôt inquiétant pour la majorité qui ne dispose comme seule réserve de voix que celle des électeurs du Front national, à condition que celui-ci ne franchisse pas la barre des 10% qualificative pour le deuxième tour.

Dans la même étude, le parti d’extrême-droite n’est crédité que de 8,5% des intentions de vote. Mais il devrait allègrement dépasser les 10% dans de nombreuses régions, comme Provence Alpes Côte d’Azur ou l’Alsace. Les autres formations politiques apparaissent également ou la barre des 10% 6% pour le Front de gauche, 4% pour le MoDem, 3,5% pour le NPA, 3% pour Lutte ouvrière, 2% pour l'Alliance écologiste indépendante et 2% pour les autres listes ou listes divers-droite.