Fraudes au PS : un "choc" pour Royal

  • A
  • A
Fraudes au PS : un "choc" pour Royal
Partagez sur :

Un ouvrage intitulé Hold-ups, arnaques et trahisons accuse Martine Aubry de tricherie lors du Congrès de Reims.

"J'ai entendu parler de ce livre, il semblerait qu'il soit malveillant avec tous les socialistes" : la première secrétaire du PS, Martine Aubry, a réagi, après la publication de l'ouvrage Hold-ups, arnaques et trahisons, qui affirme que des fraudes ont entaché son élection à la tête du parti.

"J'essaie de faire de la politique à un bon niveau, c'est peut-être je crois ce qui fait mon originalité et je resterai à ce niveau-là", a-t-elle ajouté, à la sortie d'un entretien à l'Elysée avec le président de la République portant sur la taxe carbone."Je n'ai pas d'autre commentaire à faire", a-t-elle conclu.

Ségolène Royal a, de son côté, affirmé mercredi avoir "ressenti un choc en pensant aux dizaines de milliers de militants qui se sont fait voler leur vote. On savait que ça avait triché, mais pas avec cette ampleur ni avec ce système d'organisation", à la lecture de l'ouvrage, rédigé par Antonin André (journaliste d'Europe 1) et Karim Rissouli (Canal +).

L’ex-candidate à la présidentielle a par ailleurs indiqué qu'elle ferait "une déclaration solennelle dans quelques jours" pour dire ce qu'elle compte faire. Mais d'ores et déjà, elle a précisé qu'elle allait "consulter Robert Badinter qui avait fait un certain nombre de propositions" après le vote controversé des militants.

Malek Boutih, membre du bureau national du PS, "n'est pas surpris pas ces révélations" :


Laurent Fabius a estimé par sa part : "Il n'y pas d'éléments probants", indiquant des irrégularités lors du vote des militants, a ajouté l'ancien premier ministre soulignant qu'à l'époque "ces accusations avaient été abandonnées, y compris par les opposants internes de Martine Aubry".

Le leader d'Europe-Ecologie Daniel Cohn-Bendit a estimé jeudi que "tout le monde a triché" au Parti socialiste lors de l'élection de la première secrétaire mais "visiblement le camp Aubry a un peu mieux triché que le camp Royal". Daniel Cohn-Bendit a ironisé : "ca me rappelle le Tour de France (...) Ils sont tous dopés, seulement y en a un qui est un peu mieux dopé ou un peu moins bien dopé".

> Le livre choc qui accuse Aubry de fraudes