François Hollande veut une fondation pour prolonger l'action de "La France s'engage"

  • A
  • A
François Hollande veut une fondation pour prolonger l'action de "La France s'engage"
Hollande veut la création d'une fondation qui récompense les projets innovants.@ GONZALO FUENTES / POOL / AFP
Partagez sur :

Dans le sillon de "La France s'engage", François Hollande demande la création d'une fondation d'utilité publique qui labellise et accompagne des projets innovants de la société.

François Hollande a souhaité dimanche la création d'une fondation d'utilité publique pour prolonger l'action de "La France s'engage", grand chantier présidentiel lancé en 2014, dont il visitait le forum à Paris. "Il était très important pour moi que ce chantier présidentiel que j'ai initié, dont j'avais posé, si je puis dire, les premières pierres, puisse s'élever tout au long des années qui viennent. D'où l'idée de créer une fondation La France s'engage, reconnue d'utilité publique", a déclaré le chef de l'Etat lors d'une allocution au Carreau du Temple.



Labelliser des projets innovants. "Je lance un appel pour qu'au lendemain de ce forum, nous puissions nous mettre au travail pour constituer non seulement les statuts de cette fondation, non seulement son Conseil d'administration ou son Conseil scientifique, mais que nous puissions mobiliser autant de financements qu'il est possible de réunir", a également déclaré François Hollande. Lancé en 2014 par le chef de l'Etat, "La France s'engage" labellise et accompagne chaque année des projets socialement innovants portés par des associations, des entrepreneurs ou des fondations. Depuis 2014, plus de 3.600 candidatures ont été reçues, 146 projets labellisés.

"Faire davantage". Pour François Hollande, cette fondation "aurait la même vocation : mobiliser des financements publics, privés, faire que l'Etat puisse toujours y trouver sa place (...), qu'il y ait aussi des partenaires privés (...). Mais la fondation devra élargir ses financements, sa vocation, ses ambitions à la France, au monde". "Aujourd'hui 35 millions d'euros sont consacrés à 'La France s'engage'. Nous pouvons faire bien davantage. C'est un enjeu (...) de valeurs, de République, de rassemblement, de cohésion. C'est aussi un enjeu de rayonnement de la France", a-t-il conclu.


Forum la France s'engagepar elysee