François Hollande à Rio en VRP de Paris 2024

Partagez sur :

Fraternité, mérite, effort… Le président profite des deux jours qu'il passe à Rio pour l'ouverture des JO pour mettre en avant les valeurs que la France compte défendre pour 2024.

EN IMAGES

François Hollande, en déplacement à Rio pour l’ouverture des JO, a passé la journée de jeudi à faire du lobbying auprès de plusieurs membres du Comité international olympique (CIO) pour soutenir la candidature de Paris 2024. Le chef de l’État a notamment dîné avec Thomas Bach, le président du CIO. Face à Budapest, Rome et Los Angeles, François Hollande entend démontrer que Paris présente le meilleur des dossiers.

Les valeurs de la République et du sport face au terrorisme. François Hollande sait que la menace terroriste est devenue une faiblesse pour la candidature française, mais il compte bien en faire une force. Le président a dit aux instances olympiques que les valeurs des JO, la fraternité, le mérite et l’effort, étaient précisément celles de la République. Pour le chef de l’État, confier l’organisation à Paris serait dire au monde : "Daech ne nous impose rien !".

À cet argumentaire vient s’ajouter le bilan positif de l’organisation de la COP21, de l’Euro de football mais aussi du Tour de France. La France a largement démontré sa capacité à sécuriser de grands événements internationaux dans un contexte difficile.

Mettre de côté l'orgueil français. Enfin, François Hollande a retenu la leçon de l’échec de la candidature de la capitale française à l’organisation des JO de 2012, à savoir l’humilité. À l’époque, Paris avait dit : "Nous sommes la plus belle ville du monde, et nous serons fier d’accueillir" les Jeux, alors que Londres avait dit : "Vous nous faites un grand honneur en venant chez nous". "Le monde aime la France, beaucoup pensent que c’est le plus beau pays de la planète, mais la France ne doit le dire ni trop fort, ni trop souvent", souffle le président.