François Fillon se succède à lui-même

  • A
  • A
François Fillon se succède à lui-même
@ MAXPPP
Partagez sur :

Nicolas Sarkozy lui a demandé dimanche matin de former une nouvelle équipe gouvernementale.

Le simple "collaborateur" a su se rendre indispensable. Nicolas Sarkozy a renommé dimanche matin au poste de Premier ministre François Fillon, qui avait présenté la démission de son gouvernement samedi soir, a annoncé l'Elysée dans un communiqué. Le Premier ministre a été chargé dimanche par le président de former une nouvelle équipe, dont la composition devrait être dévoilée dans la journée de dimanche ou lundi au plus tard. Les consultations vont donc se poursuivre toute la journée.

Sarkozy opte pour la continuité

La reconduction de François Fillon met fin à la course pour Matignon engagée depuis de longues semaines entre le Premier ministre et son ministre de l'Ecologie, Jean-Louis Borloo, longtemps donné favori. Nicolas Sarkozy a finalement entendu ceux qui, dans sa majorité, François Fillon en tête, ne voulaient pas de Jean-Louis Borloo, à Matignon. Il n'a en revanche pas suivi ceux qui, dans son entourage, jugeaient nécessaire de nommer un nouveau Premier ministre pour incarner la deuxième étape du quinquennat.

Le président avait accepté samedi soir la démission de François Fillon, créant la surprise en anticipant de quelques heures le coup d'envoi d'un remaniement annoncé depuis le mois de juillet. Surtout, le chef de l’Etat avait voulu montrer qu'il restait maître de l'agenda puisque généralement, lorsque le président souhaite remanier mais conserver son Premier ministre, il accepte sa démission et le reconduit dans la foulée.

Fillon évoque une nouvelle étape

Le Premier ministre a aussitôt indiqué dans un communiqué.qu'il s'engageait, "sous l'autorité du chef de l'Etat, avec détermination, dans une nouvelle étape" tout en réaffirmant "la fidélité" de son "engagement aux côtés de Nicolas Sarkozy".

"Après trois années et demi de réformes courageuses (...), je m'engage, sous l'autorité du chef de l'Etat, avec détermination, dans une nouvelle étape qui doit permettre à notre pays de renforcer la croissance de son économie au service de l'emploi, de promouvoir les solidarités et d'assurer la sécurité de tous les Français".