François Fillon portait une "forestière"

  • A
  • A
François Fillon portait une "forestière"
@ REUTERS
Partagez sur :

Point de col Mao pour la veste portée la semaine dernière par le Premier ministre à Brégançon.

L'"affaire" avait été signalée dès vendredi dernier dans le compte-rendu de la réunion organisée à Brégançon. "Le président a profité de ce rendez-vous estival pour avoir un tête-à-tête avec le Premier ministre, apparu particulièrement décontracté à ses côtés à l'issue de la réunion, en pantalon de toile écrue et veste bleu marine à col Mao", écrivait l’Agence France Presse. Las : cinq jours plus tard, le fabricant de ladite veste est intervenu pour rétablir la stricte vérité... vestimentaire.

Inspirée d'un costume de Sologne

Le nom du couturier : Arnys. Le nom du modèle porté par le Premier ministre : "La forestière". "Une élégante veste de ville qui oublie le costume", vante son fabriquant. Et point de col Mao, qui aurait eu au passage une quelconque connotation politique. On parle ici d’un "pied de col" qui ne se rabat pas sur la veste, inspiré d'un costume de garde forestier en Sologne, à l’origine une grande blouse bleue nommée la "biaude".

"Cette veste née rive gauche en 1947 se veut emblématique des intellectuels qui y habitent et gagne en effet bientôt ce quartier, frais comme les étudiants qu’on y croise", peut-on lire sur le blog Mes élégances. "La forestière" a été créée à l’origine à la demande de l’architecte Le Corbusier "qui souhaitait un vêtement aux manches tombant juste même lorsqu’il travaillait au tableau", précise le blog Mademoiselle à Paris.

Impossible de commander cette "forestière" sur la boutique en ligne du créateur Arnys. Mais elle vaudrait au minimum 700 euros, en fonction du type de tissus utilisés, précise le site du Point.