François de Rugy estime qu'El Guerrab ne doit siéger dans aucune commission à l'Assemblée

  • A
  • A
François de Rugy estime qu'El Guerrab ne doit siéger dans aucune commission à l'Assemblée
Le président de l'Assemblée nationale a condamné le comportement du député En Marche.@ BERTRAND GUAY / AFP
Partagez sur :

Le président de l'Assemblée nationale a estimé lundi que le député LREM M'jid El Guerrab ne devrait pas siéger en commission après sa mise en examen pour agression. 

M'jid El Guerrab ne devrait pas siéger "dans quelque commission que ce soit", a jugé lundi le président de l'Assemblée nationale François de Rugy, alors que le député LREM, mis en examen dans une affaire d'agression, va siéger à la commission de la Défense. "Dans quelque commission que ce soit !", s'est exclamé François de Rugy sur Radio Classique, alors qu'un journaliste jugeait "totalement invraisemblable" la présence de M'jid El Guerrab au sein de la commission de la Défense.

Une "sanction" selon Castaner. Cette affectation a été qualifiée dimanche, dans le Grand rendez-vous d'Europe 1, de "sanction" par Christophe Castaner car M'jid El Guerrab, exclu du groupe LREM, siégeait auparavant au sein de la commission des Finances. Élu de la 9e circonscription des Français de l'étranger, M'jid El Guerrab a violemment agressé fin août à coups de casque le responsable socialiste Boris Faure lors d'une altercation à Paris.

Appels à la démission. Plusieurs responsables ont appelé M'jid El Guerrab à démissionner de son mandat de député. Les faits, "je les ai condamnés immédiatement", a dit lundi François de Rugy. "C'est inadmissible, inacceptable". "La police s'est saisie immédiatement en flagrant délit, le député n'a pas pu arguer de son immunité parlementaire", a-t-il ajouté.