François Bayrou : "le débat présidentiel n'est pas le débat d'un camp"

  • A
  • A
Partagez sur :

Le président du MoDem François Bayrou explique que François Fillon risque de perdre gros à ne pas faire "évoluer" son programme. 

INTERVIEW

C'est une sorte de mise en garde. Le président du MoDem François Bayrou n'apprécie pas que François Fillon, vainqueur de la primaire de la droite, ne fasse pas évoluer son programme en vue de la présidentielle. "Le débat présidentiel n'est pas le débat d'un camp", avertit François Bayrou, mercredi matin sur Europe 1. 

"Fillon serait bien inspiré de réfléchir". "Si on dit aux Français, tout a été décidé par la primaire de ce camp, les Français vont considérer qu'on porte atteinte à ce que doit être le débat présidentiel", affirme l'ancien candidat à l'élection présidentielle de 2012 - il avait recueilli 9,13% des suffrages au premier tour. "Le débat présidentiel n'est pas le débat d'un camp", insiste-t-il. "François Fillon serait bien inspiré de réfléchir à la différence qu'il y a entre le candidat d'un camp et celui qui veut être Président de tout un pays". 

"Je suis libre". Soutiendra-t-il François Fillon lors de la prochaine élection présidentielle ? "Je suis libre", balaie François Bayrou. "J'ai dit depuis le premier jour que je n'étais pas engagé par le résultat de cette primaire. Ma liberté de citoyen n'a pas être amoindri par une compétition de parti politique auquel je n'appartiens pas".