François Bayrou gauchise son programme

  • A
  • A
François Bayrou gauchise son programme
Partagez sur :

Le MoDem a débattu samedi de son projet politique. Son leader a appelé à la création d'un "arc central" pour préparer l'alternance.

Les quelque 1.500 militants du MoDem, réunis ce week-end à Arras, ont entamé samedi l'examen des 132 amendements au projet politique du mouvement qui compte 216 propositions. Une fois adopté, le programme démocrate donnera lieu à l'édition dimanche d'un "petit livre orange".

Le leader du parti centriste s’est félicité samedi d’être "la première formation politique à mettre sur la table un projet précis pour répondre à la question de l'alternance et pour dialoguer avec les autres formations de l'opposition", ajoutant, "nous ne prétendons pas avoir raison sur tout. Ce projet est fait pour être amendé et nourrir le dialogue".

La tonalité du projet démocrate est à la fois sociale et écologique : augmentation des cotisations chômage des grands groupes qui licencient, abandon du bouclier fiscal, plus forte progressivité de l'imposition sur les hauts revenus et les bonus. Un amendement de François Bayrou adopté samedi propose en outre d'inscrire "la protection des générations futures" dans la Constitution."Depuis la présidentielle, la crise est passée par là et la prise de conscience écologiste aussi", explique le sociologue Robert Rochefort qui a coordonné le projet.

Mais Arras n'est pas Marseille, où Marielle de Sarnez avait tendu la main à la gauche, ni La Grande Motte, où François Bayrou avait lancé une offre publique de dialogue à l'opposition. Samedi, au congrès, le président du MoDem a prôné l'avènement d'un "arc central" pour préparer l'alternance. "Cela va de la gauche républicaine à un certain nombre d'hommes et de femmes de la droite sociale en passant par le centre et les écologistes", a-t-il expliqué.