François Bayrou : "En France, il y a quelque chose qui refuse de céder"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le président du MoDem et maire de Pau était l'invité de l'édition spéciale d'Europe1 sur l'Hommage national aux victimes du 13 novembre.

INTERVIEW

"Très digne". Comme beaucoup de politiques, François Bayrou était présent à la cérémonie d'hommage aux victimes des attentats du 13 novembre. "J'ai trouvé que c'était très poignant. Le défilement des noms et des visages de ceux qui ont été tués donnait un ton profondément humain à la cérémonie". 

Bon discours. "Le discours du Président traduisait assez bien ce que nous ressentons tous et ce qui m'a le plus frappé, c'est l'engagement traduit par le discours : La France n'allait pas abandonner". Le maire de Pau s'est aussi ému d'une phrase du Président, qui l'a particulièrement touché : "Lorsqu'il a dit : 'Ils ont le culte de la mort et nous, nous aimons la vie' ".

Optimisme. Malgré des temps difficiles et compliqués, François Bayrou s'est voulu optimiste. Partant de la lettre "absolument bouleversante" d'Antoine Leiris, qui a perdu sa femme lors des attentats, il a expliqué que ce document disait beaucoup de choses de la France d'aujourd'hui. "Il y a quelque chose (NDLR : en France) qui refuse de céder, de baisser les bras, de tomber dans ce que souhaitait les assassins (...) Ils veulent deux choses : qu'on s'écroule et qu'on se fasse la guerre. Mais nous, nous avons notre amour de la vie et de la diversité".