Francine Aullande

  • A
  • A
Francine Aullande
@ MAXPPP
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - Le candidat et la Première secrétaire prennent l'occasion de cette crise pour afficher une parfaite unité. 

Mercredi 2 novembre

Au regard de la tempête provoquée par l'annonce d'un référendum en Grèce, le fait paraîtra très secondaire. En rapport à la campagne pour la présidentielle de 2012, il est hautement significatif. Martine Aubry et François Hollande ont publié hier un communiqué commun à propos dudit référendum.

Ils critiquent "un défaut de gouvernance de la zone euro". Selon eux, "l'Europe a agi trop tard, trop faiblement sur le plan financier, trop durement sur le plan économique et social". Nicolas Sarkozy veut faire de la crise de l'euro un atout pour sa réélection. Les socialistes veulent le transformer en handicap.

A chacun d'apprécier. En toute hypothèse,  le candidat et la Première secrétaire prennent l'occasion de cette crise pour afficher une parfaite unité. En 2007, c'était parfois Hollande versus Royal, ou l'inverse. Pour 2012, tout le contraire.