Franceafric

  • A
  • A
Franceafric
@ CAPTURE D'ECRAN YOUTUBE
Partagez sur :

LE + D'OLIVIER DUHAMEL - Les accusations de l'avocat-entremetteur Robert Bourgi posent trois questions.

Lundi 12 septembre

Les accusations de l'avocat-entremetteur Robert Bourgi posent trois questions.

Sont-elles pertinentes ?

Dans l'affirmative, cela signifie que près de vingt-cinq ans après la première loi sur le financement de la vie politique, des financements occultes, alimentés par la corruption, ont continué à avoir cours. Et au sommet de l'Etat.

Pourquoi interviennent-elles maintenant ?

L'intéressé semble motivé par la rancoeur et le désir de vengeance. Accuser Chirac et Villepin alors que l'un et l'autre sont en plein procès, et longtemps après les faits, ne peut être dicté que par le souci de leur nuire.

A qui profitent-elles ?

A ceux qui se plaisent à entretenir la scie du "tous pourris". Jean-Marie Le Pen ne s'y est pas trompé, qui a aussitôt dénoncé un"République pourrie …  jusqu'en son centre".

Les deux dernières questions n'annulent pas la première.