France 2 : Peillon dénonce

  • A
  • A
France 2 : Peillon dénonce
@ MAXPPP
Partagez sur :

L'eurodéputé s'insurge contre "la servilité" de "certains dirigeants" de France Télévisions.

Vincent Peillon, qui avait refusé de débattre le 14 janvier sur France 2 avec Eric Besson et Marine Le Pen sur l'identité nationale, dénonce "la servilité" de "certains dirigeants" de France Télévisions et réclame une réforme du Conseil supérieur de l'audiovisuel.

"Les rédactions font ce qu'elles peuvent, mais la perspective de la nomination du président du service public par le président de la République exerce déjà une pression sur leur travail", estime Vincent Peillon dans Le Monde daté des 24 et 25 janvier.

L'initiative de l'eurodéputé socialiste - il avait faux bon à la dernière minute à la chaîne de télévision publique - avait été dénoncée à la mi-janvier, notamment, par Arlette Chabot, directrice générale adjointe de France Télévisions, et le CSA.

Vincent Peillon relève également dans l'interview donnée au Monde que la France est aujourd'hui 43e dans le classement de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse alors qu'elle était 11e en 2002.