Foule aux obsèques de Patrick Roy

  • A
  • A
Foule aux obsèques de Patrick Roy
Le cercueil du député du Nord était recouvert d'un drapeau tricolore.@ MAXPPP
Partagez sur :

Anonymes et personnalités ont rendu un dernier hommage samedi à Patrick Roy, le député du Nord.

Ils étaient des milliers, anonymes et personnalités politiques, à s'être déplacés samedi matin pour les obsèques du député socialiste Patrick Roy. La cérémonie a eu lieu dans la salle des fêtes de Denain, dans le Nord, commune dont il était maire. Son cercueil a été recouvert d'un drapeau tricolore.

C'est "une immense émotion à la hauteur de l'amour et de l'estime que lui portaient ses concitoyens", a résumé sa troisième adjointe à la mairie Anne-Lise Dufour-Tonini, en larmes lors de sa prise de parole, sur une scène. "Lui qui souffrait nous rassurait. Le jour se lève, la vie est belle, nous répétait-il souvent", a-t-elle ajouté au micro d'Europe 1, très émue.

Le député du Nord est mort dans la nuit de lundi à mardi à l'âge de 53 ans, des suites d'un cancer du pancréas, quelques semaines après avoir fait un retour émouvant à l'Assemblée.

Le président de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer et la première secrétaire du PS Martine Aubry, étaient notamment présents lors de la cérémonie. Avec eux, de nombreux parlementaires et élus locaux sont venus rendre hommage au député à la veste rouge, fervent défenseur de la musique métal, dans une salle bondée de 900 places, aux murs rouges eux aussi, et dont l'entrée était jonchée de bouquets et de couronnes de fleurs.

Des ministres et des anonymes

La ministre des Solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot, l'ancien Premier ministre, Laurent Fabius, l'ancien ministre de l'Environnement, Jean-Louis Borloo, ainsi que Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS à l'Assemblée, comptaient également parmi les personnalités présentes.

Dès vendredi, les Denaisiens sont venus se recueillir en masse devant la dépouille de Patrick Roy, installée pour la journée dans la mairie. Des milliers d'entre eux, qui n'ont pu accéder à la salle des fêtes bondée, assistaient à la cérémonie grâce à des écrans géants installés spécialement dans un stade de la commune, jouxtant la salle des fêtes. Le député-maire de Denain devait être inhumé dans l'intimité, plus tard dans la journée.