FN : un conseil stratégique de campagne autour de Marine Le Pen avec Marion Maréchal

  • A
  • A
FN : un conseil stratégique de campagne autour de Marine Le Pen avec Marion Maréchal
Marion Maréchal-Le Pen fera bien partie de l'équipe de campagne de Marine Le Pen@ BERTRAND LANGLOIS / AFP
Partagez sur :

Marion Maréchal-Le Pen apparaît dans l'organigramme du conseil stratégique de campagne du Front national.

Marine Le Pen, candidate du Front national à l'élection présidentielle de 2017, a dévoilé mercredi un conseil stratégique de campagne réunissant les différentes lignes du parti, de Florian Philippot à Marion Maréchal-Le Pen.

En déplacement en Russie mais présente dans l'organigramme. Les derniers échos la donnaient absente de l'organigramme mais la députée FN du Vaucluse Marion Maréchal-Le Pen, en déplacement en Russie, figure bien dans l'organigramme - qui ne précise pas les fonctions des membres - de l'équipe de campagne de la présidente, dévoilé mardi matin, jour de l'inauguration de son QG de campagne à Paris.

"Le fait qu'elle ne soit pas là ne signifie pas qu'elle ne veut pas être là. Et il ne faut pas non plus que la vision shakespearienne des journalistes s'abatte sur nous tout de suite", a estimé mercredi le député du Gard Gilbert Collard (Rassemblement Bleu Marine), lui aussi présent dans l'organigramme. "Il y a une volonté d'opposer Marine à Marion, chez les journalistes", a-t-il fustigé. "Non, elle ne partage pas la ligne Philippot, mais c'est son droit", a-t-il poursuivi. 

De Florian Philippot à Louis Aliot. À l'opposé sur l'échiquier du parti, le vice-président Florian Philippot figurera lui-aussi dans ce conseil stratégique, qui conforte également le sénateur-maire de Fréjus David Rachline au poste de directeur de campagne. Le reste de l'équipe est composé de poids lourds du parti comme le vice-président Louis Aliot, compagnon de Marine Le Pen, le secrétaire général Nicolas Bay, le maire de Hénin-Beaumont Steeve Briois, Bruno Gollnisch ou encore Wallerand de Saint Just.

On y trouve également Mikael Sala, président du collectif Croissance Bleu Marine, qui devrait plancher sur le programme économique de la candidate. Ou encore Bertrand Dutheil de La Rochère, trésorier du Rassemblement bleu marine et conseiller régional d'Ile-de-France qui pourrait travailler sur la question de l'Islam.