FN : Marine Le Pen condamne la "fournée" de son père

  • A
  • A
FN : Marine Le Pen condamne la "fournée" de son père
@ Max PPP
0 partage

REACTION - La présidente du FN condamne les propos de son père sur les artistes qui vilipendent son parti. Elle parle d'une "faute politique".

Marine Le Pen lâche le père. La présidente du Front national condamne les déclarations de Jean-Marie Le Pen sur les artistes qui critiquent son parti. Dans une vidéo diffusée samedi sur le site du FN, Jean-Marie Le Pen s'en est pris aux artistes qui vilipendent son parti, notamment Guy Bedos, Madonna et Yannick Noah, lâchant : "on fera une fournée la prochaine fois". Pour Marine Le Pen, les propos de son père, président d'honneur du FN, constitue une "faute politique".

"Une faute politique" pour Marine Le Pen. "Je suis convaincue que le sens donné à ses propos relève d'une interprétation malveillante. Il n'en demeure pas moins que, avec la très longue expérience qu'est celle de Jean-Marie Le Pen, ne pas avoir anticipé l'interprétation qui serait faite de cette formulation est une faute politique dont le Front national subit les conséquences. Si cette polémique peut avoir une retombée positive, c'est celle de me permettre de rappeler que le Front national condamne de la manière la plus ferme, toute forme d'antisémitisme, de quelque nature que ce soit", a-t-elle déclaré au Figaro. C'est la première fois que Marine Le Pen prend ses distances de manière aussi forte avec son père.

Le FN de plus en plus tenté de tourner la page. Du côté du FN et de ses alliés, les réactions ont été toutes aussi vives, et pas pour prendre la défense du fondateur du parti. Jean-Marie Le Pen "a bien utilisé le terme de fournée, c'est une mauvaise phrase de plus. C'est stupide politiquement et consternant", a rapidement réagi dans les colonnes du Parisien Louis Aliot, vice-président du FN et compagnon de Marine Le Pen.

Collard lui propose même la retraite. Gilbert Collard veut, lui, aller plus loin et parle même de démission. Le député Rassemblement bleu Marine (RBM) s'est élevé en termes vifs contre un propos "inacceptable, intolérable" dont les directions du FN et du RBM ne sont "pas responsables". "Ça fait du mal au Rassemblement bleu Marine, ça fait du mal au Front national", a-t-il commenté sur BFM TV, se disant "fatigué" des "bourdes langagières" de Jean-Marie Le Pen. Se posant la question de la diffusion à l'avenir du "journal de bord" de Jean-Marie Le Pen sur le site du FN, Gilbert Collard a suggéré au président d'honneur de prendre sa retraite.


sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

L'INFO - Les dérapages de Le Pen mettent le FN dans l'embarras

BIS REPETITA - Madonna s'attaque au FN, Philippot lui répond

EUROPE - Dur dur pour Le Pen de constituer un groupe

INTERVIEW E1 - Mariani : "Si l'UMP implose, le FN aura un boulevard"