Florence Woerth va attaquer Eva Joly

  • A
  • A
Florence Woerth va attaquer Eva Joly
@ MAXPPP
Partagez sur :

Après l'affaire Bettencourt, la femme du ministre du Travail n'a toujours pas annoncé sa démission.

La polémique Bettencourt ne désenfle pas. Loin de là. Mardi matin, Eric Woerth a dû une nouvelle fois s'expliquer sur cette affaire, sur BFM-TV, et a profité de l'occasion pour annoncer que son épouse Florence allait porter plainte, non seulement contre Arnaud Montebourg, mais aussi contre Eva Joly.

"Ce sont vraiment des professionnels de la calomnie", s'est, en effet, indigné Eric Woerth avant d'ajouter : "C'est inacceptable de salir les gens comme cela, de faire tous les rapprochements".

Conflit d'intérêts

Dimanche, l'eurodéputée Eva Joly, ancienne juge d'instruction, avait estimé qu'Eric Woerth devrait démissionner du gouvernement après sa mise en cause dans l'affaire Liliane Bettencourt, soupçonnée d'évasion fiscale.

"Il y a une contradiction d'intérêts incroyable, par rapport à sa prétendue lutte contre les paradis fiscaux, alors même que sa femme a participé à l'évasion fiscale de la fortune Bettencourt", avait assuré Eva Joly, reprenant des accusations déjà avancées samedi par Arnaud Montebourg (PS).

Montebourg réitère

Le couple Woerth devrait d'ailleurs également porter plainte contre le député PS qui a réitéré ses propos mardi matin : le ministre "donne le sentiment d'une collusion assez révoltante entre le pouvoir, l'affairisme, la fraude fiscale sur une grande échelle", a accusé Arnaud Montebourg sur RTL. "On a le sentiment que les milliardaires d'aujourd'hui vivent très bien, fraudent en toute impunité le fisc. Les procureurs du gouvernement les protègent, des femmes de ministre les aident, et ils ont le soutien du pouvoir, tout va bien", a-t-il ironisé.

Va-t-elle démissionner ?

Eric Woerth, en butte à des accusations de "conflit d'intérêts" et des demandes de démission à gauche, a confirmé mardi matin le départ prochain de son épouse de la société où elle gère une partie de la fortune de Liliane Bettencourt. Mais dans la matinée, l'épouse du ministre a fait savoir, à Europe 1, "qu’à ce jour", elle n’avait pas démissionné et que son départ relèverait de "sa seule décision".

Le nom du couple est cité dans les enregistrements pirates de l'ex-majordome de Liliane Bettencourt dont des extraits ont été diffusés par Mediapart.

Ces extraits laissent notamment entendre qu'Eric Woerth et sa femme Florence étaient informés de soupçons de fraude fiscale dans la gestion de la fortune de Liliane Bettencourt.