Fillon : les manifestants "se trompent"

  • A
  • A
Fillon : les manifestants "se trompent"
@ M6
Partagez sur :

Le Premier ministre a répété que la réforme des retraites ne serait pas modifiée sur l’essentiel.

Entre 899.000 et 3 millions de personnes sont descendues dans la rue samedi pour protester contre le projet de réforme des retraites. Des manifestants qui "se trompent", a commenté dimanche François Fillon, invité de M6.

"En 2003, quand j'ai fait la réforme qui a permis notamment de faire converger le secteur public et le secteur privé, il y a eu des manifestions pendant des semaines, des grèves. (…) La plupart de ceux qui ont manifesté à cette époque se sont trompés, comme ils sont en train de se tromper aujourd'hui", a argumenté le Premier ministre.

Des "aménagements possibles"

Alors que le texte doit commencer à être examiné par le Sénat mardi après-midi, François Fillon a réaffirmé que l’architecture générale de la réforme ne serait pas modifiée. Tout au plus a-t-il concédé quelques "aménagements possibles", notamment sur le sort des femmes. Plusieurs voix s'étaient élevées dans la majorité pour exiger des avancées sur cette question.

Les sénateurs "travaillent en toute liberté", a assuré François Fillon. "Simplement nous leur avons fixé une limite de ce que le gouvernement peut accepter, à savoir d'un côté le respect de l'égalité hommes-femmes, de l'autre côté, ne pas remettre en cause l'équilibre financier de la réforme", a-t-il cependant prévenu.

Les syndicats se réunissent lundi

Les responsables des principaux syndicats doivent se réunir lundi pour décider de la suite à donner au mouvement. Une nouvelle journée de mobilisation est envisagée le 12 octobre prochain.