Fillon : "les gens du voyage profitent du recul de l'Etat"

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien Premier ministre était l'invité mercredi d'Europe 1.

INTERVIEW

Après les violents incidents mardi soir, la nuit a été calme à Moirans, près de Grenoble. Une centaine de gens du voyage cagoulés et armés de barre de fer ont tout de même bloqué la gare SNCF, saccagé le restaurant en face et mis le feu à plusieurs voitures. Pour François Fillon, invité mercredi d'Europe 1, "ce gouvernement a un problème avec l'autorité. Dans la même journée, il réprime une manifestation d'avocats à Lille et il tolère il y a quelques semaines que l'autoroute A1 soit bloquée pendant deux jours par des gens du voyage."

"C'est normal que personne ne reconnaisse plus l'autorité de l'Etat". L'ancien chef du gouvernement est remonté contre la majorité en place car, pour lui, "quand l'Etat ne fait pas respecter les lois et que des hors-la-loi filtrent la circulation sur une route publique ou qu'ils attaquent comme une diligence une voiture de gendarmerie et qu'ils la brûlent, comme cela s'est passé à Notre-Dame-des-Landes, et bien c'est normal que personne ne reconnaisse plus l'autorité de l'Etat".

"Il y a une colère qui monte dans le pays". Pour l'ancien Premier ministre, "il y a évidemment une colère qui monte dans le pays. Je ne pense pas que celle des gens du voyage soit liée à la situation économique et sociale. Elle est liée au faut qu'ils ont compris qu'ils avaient en face d'eux un Etat qui reculait donc ils en profitent".

L'interview complète de François Fillon :


Fillon : "Le président de la République est en...par Europe1fr