Fillon et le FN : Ciotti dénonce "le bal des faux culs"

  • A
  • A
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Eric Ciotti, député des Alpes-Maritimes, est venu mardi au secours de François Fillon, qui avait affirmé dimanche sur Europe 1 qu’en cas de duel FN contre PS, il fallait voter "pour le moins sectaire", une position qui a été critiquée et qui semble avoir évolué par rapport à il y a quelques semaines à peine. "Ça n’a pas changé. Sa position est toujours claire", a affirmé mardi sur Europe 1 celui qui fut le directeur de la campagne de François Fillon pour la présidence de l’UMP. "C’est un débat très artificiel. Les socialistes ont voulu installer une polémique. On est un peu dans le bal des faux culs. Ils dénoncent le Front national et en même temps, ils rêvent d’un duel avec le FN. Le Front national, c’est la bouée de sauvetage du PS", a-t-il contre-attaqué.

"La consigne de l’UMP est claire, elle n’a pas varié d’un iota : pas d’alliance avec le Front national. Nous n’avons pas les mêmes valeurs", a aussi assuré Eric Ciotti. "Mais nous nous battons sur nos idées. Je refuse qu’on se positionne par rapport au Front national. Le FN ne doit pas être le référent de la vie politique. Il l’est peut-être pour le PS, mais nous ne leur ferons pas ce cadeau."