Fillon et Copé à la rescousse de Lefebvre

  • A
  • A
Fillon et Copé à la rescousse de Lefebvre
@ MAXPPP
Partagez sur :

Ils viennent le soutenir aux Etats-Unis, où il est candidat à une législative partielle.

Il faut sauver le soldat Lefebvre ! François Fillon et Jean-François Copé sont au moins d'accord sur ce point. L'ancien Premier ministre et le président de l'UMP ont décidé de venir à la rescousse de Frédéric Lefebvre, candidat de l'UMP pour la législative partielle en Amérique du Nord, qui se déroulera le 25 mai prochain. Gros avantage pour ce sarkozyste historique : pendant la guerre interne à l'UMP, il n'a pris position ni pour François Fillon, ni pour Jean-François Copé.

Une visite de Fillon jeudi soir. L'ancien Premier ministre, en déplacement à Washington, doit rencontrer jeudi soir l'équipe de campagne de Frédéric Lefebvre, entre une visite expresse à la directrice du FMI Christine Lagarde et une rencontre avec Jim Messina, le directeur de campagne de Barack Obama, lors de la dernière présidentielle. "Une élection partielle a toujours un certain retentissement", confie François Fillon à Europe 1. "Et je me suis laissé dire que Frédéric était un peu en difficulté", ajoute le député de Paris.

copé-lefebvre

Copé attendu en fin de semaine. Après François Fillon, Frédéric Lefebvre recevra le soutien, à New York, de Jean-François Copé, qui a prévu de dîner avec ses équipes en fin de semaine dans un restaurant de Brooklyn. "Nous en avons parlé avec Jean-François, c'est une démarche concertée", assure François Fillon. Quoiqu'on puisse en penser, "il faut jouer la discipline de parti", ajoute l'ancien Premier ministre, l'air de rien.

Rien n'est joué pour Lefebvre. Battu en juin 2012 par la candidate PS Corinne Narassiguin, Frédéric Lefebvre souffre toujours d'une image de "parachuté". L'élection annulée pour violation des règles de financement des campagnes, l'ancien secrétaire d'Etat de Nicolas Sarkozy espère cette fois décrocher le poste de député de la première circonscription des Français de l'étranger (Etats-Unis, Canada).

Bisbilles outre-Atlantique. S'il est soutenu par Paris, outre-Atlantique, c'est une autre histoire. Au sein de l'UMP locale, Frédéric Lefebvre a été lâché publiquement par le patron de l'UMP sur la côte Est des États-Unis ainsi que par plusieurs cadres du parti, y compris au Canada. A Paris, l'UMP a prévenu qu'elle suspendrait, voire exclurait, tous ceux qui refuseraient de soutenir le candidat Lefebvre. En "off", certains s'agacent. "La circonscription est structurellement de droite et le PS est au fond du trou, mais il est quand même capable de perdre !", s'énerve un jeune cadre du parti. "Je voterai pour lui, mais qu'on ne me demande pas de soutenir sa campagne…"