Filippetti : "le traitement infligé à Trierweiler me choque"

  • A
  • A
Filippetti : "le traitement infligé à Trierweiler me choque"
Partagez sur :

Aurélie Filippetti  était interrogée sur les confidences de Valérie Trierweiler à Ouest-France.

Interrogée sur les confidences de Valérie Trierweiler à Ouest-France, la ministre de la Culture Aurélie Filippetti a déploré mercredi sur Europe 1 que "le traitement infligé à la Première dame était difficile depuis quelques temps" et qu'il "la choquait".

"Elle a fait des erreurs, elle le dit elle-même, qui n'en aurait pas fait à sa place", s'est interrogée la ministre. "Il faut maintenant qu'on la laisse tranquille", a estimé cette dernière. 

Concernant son choix de renoncer à présenter une émission sur Direct 8, Aurélie Filippetti a estimé que "c'était sa décision" et "qu'elle respectait cette décision". "Je déplore que ce soit aussi difficile aujourd'hui pour elle d'exercer son métier (…) A chaque fois que la question se pose entre une femme journaliste et un homme politique, c'est toujours la femme qui fait des sacrifices". "Donc, il n'y pas d'égalité entre les hommes et les femmes aujourd'hui en France".