Fermeture de réacteurs nucléaires : "une annonce démagogique et dangereuse" selon Florian Philippot

  • A
  • A
Fermeture de réacteurs nucléaires : "une annonce démagogique et dangereuse" selon Florian Philippot
Florian Philippot appelle à "sécuriser et pérenniser" les réacteurs nucléaires.@ bertrand GUAY / AFP
Partagez sur :

Le numéro 2 du Front national a dénoncé lundi l'annonce de Nicolas Hulot de faire fermer plusieurs réacteurs nucléaires, arguant a contrario un "besoin d'investissements".

Florian Philippot, vice-président du Front national, a fustigé lundi une annonce "démagogique" et "dangereuse" de Nicolas Hulot, qui envisage de faire fermer "peut-être jusqu'à 17 réacteurs" nucléaires pour respecter la loi sur la transition énergétique, à l'horizon 2025. "L'annonce par le ministre de la Transition écologique (...) de la fermeture possible de 17 réacteurs nucléaires d'ici 2025 est une folie aussi démagogique que dangereuse", a déclaré le dirigeant frontiste dans un communiqué.

"Au détriment du pouvoir d'achat" et "de la planète". "Fermer autant de réacteurs en un temps aussi court est (...) particulièrement irresponsable et se fera soit au détriment du pouvoir d'achat des Français, soit au détriment de la planète, soit les deux, s'il s'agit d'importer de l'électricité en provenance des centrales à charbon allemandes par exemple", a estimé l'eurodéputé. "Si l'on peut s'entendre sur une diminution très progressive de la part du nucléaire dans notre production (...), les centrales françaises ont pour l'heure besoin d'investissements importants de l'État pour sécuriser et pérenniser leurs installations, pas d'un retrait aussi brutal", a poursuivi Florian Philippot.