Fadela Amara : "Jamais" de vote sur les minarets en France

  • A
  • A
Fadela Amara : "Jamais" de vote sur les minarets en France
Partagez sur :

La secrétaire d’état à la Ville s’est dite "scandalisée" par le vote du peuple suisse en faveur de l’interdiction des minarets.

"Jamais. Jamais, jamais, jamais." Fadela Amara "espère qu’aucun parti politique n’osera" un jour poser la question de la présence des minarets en France. "Cette question exclura et stigmatisera une partie de la population", a jugé, mardi sur Europe 1, la secrétaire d’Etat à la Ville, qui s’est dite "scandalisée" par les propos de Christophe Blocher, leader de l’UDC, le parti à l’initiative de la votation sur les minarets en Suisse.

Voici l'intégralité de l'interview de Fadela Amara :

"Il ne faut pas toucher à des choses qui sont sacrées", a lancé Fadela Amara, qui a dit redouter qu’en "période électorale, certains, à droite comme à gauche, [puissent] avoir ce type de tentation". La secrétaire d’Etat a par ailleurs estimé qu’en France, c’était "acté depuis longtemps" que l’Islam faisait partie de la République et de l’identité nationale française.

Interrogée sur le plan Espoir banlieues, la secrétaire d’Etat à la ville a jugé ses résultats "encourageants, même si ce n’est pas éclatant". Elle s’est dite "persuadée" d’être en train de réussir et "déterminée" à "aller encore plus loin". Pour cela, "il faut encore plus de moyens, et surtout une concentration sur les territoires en très grande difficulté", a-t-elle ajouté.