Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche

  • A
  • A
Fabius prône l’ouverture des magasins le dimanche
@ REUTERS
Partagez sur :

Le ministre des Affaires étrangères profite ainsi de ses nouvelles attributions, incluant le Tourisme.

Depuis le remaniement de début avril, Laurent Fabius n’est plus seulement ministre des Affaires étrangères. L’ancien Premier ministre a vu son champ d’action largement élargi, avec l’attribution des portefeuilles du Commerce extérieur et du Tourisme. Profitant de pouvoir s’exprimer sur ce dernier domaine de compétence, il a relancé mardi le débat sur le travail du dimanche. En s’y déclarant largement favorable.

"Le touriste qui vient le dimanche…" Laurent Fabius a commencé par rappeler que le tourisme "est un secteur absolument central en France : 7% de l'emploi, avec des marges de progression considérables", a déclaré le ministre sur RTL, en précisant qu'il rencontrait mardi les responsables du secteur. "Le touriste qui vient le dimanche et qui se présente devant un magasin qui est fermé ne va pas revenir le jeudi", a-t-il souligné, en évoquant à la fois "les Français qui vont en France, plus beau pays du monde, ou les étrangers qui viennent en France".

"Je vais m’en occuper"."Pour les touristes, il faut qu'il y ait une ouverture (le dimanche), compensée bien sûr pour les salariés", a-t-il encore, ajoutant : "il faut modifier un certain nombre de dispositions". Et d’annoncer : "avec mon collègue de l'Economie, je vais m'en occuper".

Le travail dominical interdit, sauf… Pour l’heure, les commerces en France n'ont pas le droit d'ouvrir le dimanche. Mais les exceptions existent et elles sont nombreuses, qu’elles soient géographiques ou sectorisées. Un décret du Conseil d’Etat datant de février a ainsi confirmé l’autorisation d’ouvrir le dimanche pour les magasins de bricolage. Contre l’avis des syndicats et d’une bonne partie de la gauche. Mais pas, apparemment, de Laurent Fabius.