Exclusions ou pas de LR : "Arrêtons le sketch", demande Jacob

  • A
  • A
Exclusions ou pas de LR : "Arrêtons le sketch", demande Jacob
@ PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :

"Chacun chez soi, les vaches seront bien gardées", estime Christian Jacob, pour qui les membres des Républicains qui soutiennent le gouvernement doivent quitter le parti.

Christian Jacob, président du groupe LR à l'Assemblée, a appelé mercredi Les Républicains à arrêter "le sketch" de la question de l'exclusion ou pas des membres du parti Macron-compatibles. "Il fallait effectivement respecter les règles, elles ont été respectées, maintenant chacun chez soi, les vaches seront bien gardées", a-t-il lancé

"Je trouve que cette affaire a beaucoup trop duré, simplement il fallait respecter les règles", a expliqué Christian Jacob sur LCP, alors que LR avait accordé mardi dernier huit jours de délai aux cinq responsables concernés, dont le Premier ministre Édouard Philippe, pour venir s'expliquer. "Je n'ai jamais été très fan des ultimatums", a répondu Édouard Philippe lundi au micro d'Europe 1 Matin.

"Totalement ridicule". "Soyons sérieux sur la réalité des choses. Les Républicains sont le premier groupe d'opposition de l'Assemblée nationale en face d'une majorité En Marche, des ministres qui sont aujourd'hui dans le gouvernement, donc soutenus par la majorité En Marche, voudraient à la fois être dans le gouvernement et en même temps être membres de l'opposition. Tout cela est totalement ridicule", a-t-il plaidé.

Interrogé sur l'intention du ministre des Comptes publics Gérald Darmanin de faire un recours en cas d'exclusion, Christian Jacob a déclaré que "si le ministre du budget n'a vraiment à faire que du juridisme à la petite semaine, c'est vraiment inquiétant". "Je pense qu'il serait bien avisé de s'occuper des affaires du budget de la France plutôt que du juridisme à la petite semaine et d'être dans une position totalement incohérente", a-t-il appuyé.