Exclusif : Jean Tiberi "choqué" par sa condamnation

  • A
  • A
Exclusif : Jean Tiberi "choqué" par sa condamnation
Partagez sur :

Jean Tiberi, député-maire UMP du Ve arrondissement de Paris, réagit sur Europe1 à sa condamnation, mercredi, à dix mois de prison avec sursis dans l’affaire des "faux-électeurs". L’ex-maire de Paris affirme qu’il "dormira tranquille" jusqu’au procès en appel.

"Je conteste formellement tout ça, […] la vérité éclatera". Jean Tiberi, "choqué", a confirmé mercredi en exclusivité sur Europe1 qu'il fera appel de sa condamnation à dix mois de prison avec sursis, trois ans d’inéligibilité et 10.000 euros, prononcée par le tribunal correctionnel de Paris, mercredi.

L’ancien maire de Paris, 74 ans, a été jugé coupable de complicité de fraude électorale. Dans les années 1990, des milliers de "faux électeurs" ont été inscrits sur les listes du Ve arrondissement alors qu'ils n'y habitaient pas.

"Ce sont des interprétations, dont des déclarations de prévenus qui sont condamnés", a ajouté Jean Tiberi. "Je fais confiance à la justice et la vérité éclatera."

Quant à ce qui est reproché à son épouse Xavière, également condamnée, il a indiqué : "Ce sont des supputations disant qu'elle allait dans mon bureau avec mon autorisation. Là encore, il n'y a pas de faits matériels".

"Nous sommes choqués qu'on puisse condamner sur des suppositions, alors qu'il n'y a aucune preuve sérieuse", affirme encore Tiberi :