Européennes : "il y a une alliance entre le PS et le FN", assure Copé

  • A
  • A
Européennes : "il y a une alliance entre le PS et le FN", assure Copé
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le président de l'UMP ne croit pas en la promesse du Premier ministre de baisser la pression fiscale.

INTERVIEW E1. Dimanche soir sur TF1, Manuel Valls a assuré que la pression fiscale allait baisser en 2015. Lundi matin, Jean-François Copé, invité d’Europe 1, a assuré ne pas croire les promesses du Premier ministre : "personne ne le croit ! Il n’y a pas un Français qui y croit. Voilà un gouvernement qui a augmenté de façon inédite les impôts et les charges des Français et qui, en catastrophe, essaie de trouver des échappatoires à deux semaines des élections européennes. Je trouve cela d’autant plus choquant que c’est le gouvernement des mots, avec un Premier ministre qui passe son temps à prendre un air martial pour nous annoncer des réformes censées être courageuses. C’est la raison pour laquelle l’UMP n’a pas voté son plan."

Interrogé sur la popularité de l’actuel Premier ministre, qui pourrait expliquer qu’il soit une cible privilégiée, le patron de l’UMP a dit "craindre ne pas être le seul à l’attaquer parce qu’il multiplie les ambigüités. Notre pays a besoin que l’on bouge ses structures et son modèle, et il n’en fait rien."

Quant aux élections européennes, que les sondages annoncent favorables au FN, Jean-François Copé a estimé qu’il y a "une alliance que tout le monde a compris depuis des années entre le Parti socialiste et le Front national. Quand François Hollande reparle du droit de vote des étrangers il y a une semaine, bien sûr que c’est un chiffon rouge pour faire monter le FN !"

>> La vidéo en intégralité :

Copé : "Profondément choqué par l'attitude de...par Europe1fr