Européennes : "gigantesque colère du peuple", selon Copé

  • A
  • A
Européennes : "gigantesque colère du peuple", selon Copé
@ Capture BFM
Partagez sur :

VIDÉO- Le patron de l’UMP estime que les Français ont voulu sanctionner la politique de François Hollande.

L'arrivée du FN en tête dimanche soir des élections européenne en France est "l'expression d'une gigantesque colère", a estimé le président de l'UMP Jean-François Copé. C'est aussi, a-t-il déclaré à France 2, l'expression d'une "exaspération très forte", avant tout, selon lui, "contre la politique conduite dans notre pays par le président (François) Hollande".

Le président de l'UMP voit dans ce résultat une "corrélation entre le fait que quand la gauche est au pouvoir, le FN fait des scores très élevés". "On ne peut pas parler d'un rejet de l'Europe par les Européens quand dans les autres pays européens, ce sont les partis pro-Europe qui l'emportent. Si ça arrive en France, c'est d'abord parce que les Français en ont assez de la manière dont ils sont gouvernés", a-t-il ajouté. "C'est pour notre famille politique une grande déception", a-t-il encore indiqué, estimant qu'il fallait "méditer la nécessité de se rassembler".

S'il fait amende honorable, Jean-François Copé, cible des critiques dans son camp, tente de minimiser sa responsabilité dans l'échec de son parti, souligne Alexandre Kara, chef du service politique d'Europe 1.



Européennes 2014: Alexandre Kara, "c'est une...par Europe1fr  
sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460 (1)

RESULTAT - Européennes 2014 : la déferlante FN

TOUR D'HORIZON - Européennes 2014 : comment ont voté nos voisins ?

ESSENTIEL - Européennes 2014 : taux de participation en hausse, à 35,07%

RÉSULTATS - Européennes 2014 : les premières tendances