Européennes : Aubry à Marseille pour booster la campagne PS

  • A
  • A
Européennes : Aubry à Marseille pour booster la campagne PS
Partagez sur :

Martine Aubry a appelé mardi soir les Français, dans un discours offensif lors d'un meeting de campagne à Marseille, à choisir le 7 juin entre le projet "dérégulateur" de la droite et celui du PS, protecteur des "services publics", alors que les sondages confirment un net retard des socialistes par rapport à l'UMP.

Pour son cinquième grand meeting de campagne, la première secrétaire du parti socialiste a été accueillie, avec Vincent Peillon tête de liste régionale, par quelque 1.500 sympathisants, réunis dans la salle festive des Docks-du-sud à Marseille.

"Je dis aux Français qu'une autre Europe est possible. Aujourd'hui le Parlement européen a des pouvoirs qu'il n'avait pas", a affirmé Martine Aubry. "Les 27 partis socialistes et sociale-démocrates européens ont décidé de mettre sur la table, dès le 8 juin, un plan de relance de 100 milliards d'euros", de créer "10 millions d'emplois verts" et cela est "à portée de mains, si le Parlement européen change de majorité", a-t-elle ajouté.

"Il y a deux projets, celui de la droite, du PPE (parti populaire européen), projet de "déréglementation et de dérégulation" et celui des socialistes qui s'ils gagnent les élections "reproposeront la directive pour protéger les Services publics", a affirmé le maire de Lille.

"Lisez le programme du PPE et du MoDem; ils sont pour la concurrence", a affirmé la patronne du PS. Le 7 juin, "il ne faut pas avoir d'hésitation ou d'états d'âme, il faut voter efficace". "Ce que je vois dans ces sondages, c'est la défaite annoncée de l'UMP", a-t-elle lancé.