Européennes 2014 : la pomme de Jadot, le vin de Mélenchon et la carte de Bayrou

  • A
  • A
Européennes 2014 : la pomme de Jadot, le vin de Mélenchon et la carte de Bayrou
@ CAPTURES D'ECRAN FRANCE 2
Partagez sur :

INVENTAIRE - Sur France 2, chaque leader de parti a présenté un objet ou une photo censé représenter son idée de l’Union. Parfois savoureux.

"Une pomme, une bouteille de vin, des photos et une carte du monde…" Le plateau de France 2 avait un air d’inventaire à la Prévert jeudi soir. Les différents leaders des partis étaient invités, dans le cadre de l’émission Des paroles et des actes, à définir en une minute leur idée de l’Europe, en présentant un objet ou une photo. Un exercice qui a donné lieu à des moments parfois savoureux.

 

La pomme de Jadot

jadot-pomme

Invité à ouvrir le bal, Yannick Jadot a brandi… une pomme. Pourtant pas chiraquien pour un sou, le député européen écologiste sortant s’est adressé aux Français, fruit à la main. "Cette pomme, est-elle bio, est-elle transgénique ? Vous avez le droit de savoir. Vous avez le droit de refuser les OGM et les pesticides pour protéger votre santé et celle de nos enfants. L’Europe, ça doit servir à ça", a lancé la tête de liste EELV dans l’Ouest. "N’écoutez pas ceux qui vous disent qu’il n’y a qu’une politique possible, celle de l’austérité aveugle. N’écoutez pas non plus ceux qui vous disent qu’il faut en finir avec l’Europe, qui disent que le problème, c’est l’immigration et qui sont prêts à l’éradiquer avec le virus Ebola", a-t-il lâché en référence à la boutade douteuse de Jean-Marie Le Pen.

La bouteille de vin de Mélenchon

melenchon-f2-930

Expert en sortie médiatique, Jean-Luc Mélenchon n’a pas laissé passer l’occasion de briller. Faisant fi de la loi Evin ("je me contrefiche de vos règles"), le leader du Front de gauche a sorti d’une boîte une bouteille de vin. "Je vous ai amené ce produit. Ceci, pour vous, pour moi, pour tout le monde ici, c’est du vin. Pour la Commission européenne, il s’agit d’un ‘liquide vinicole aromatisé’", s’est agacé la tête de liste du FG dans le Sud-Ouest. "Ce vin n’est possible que parce qu’il contient un sort particulier pour les travailleurs, des normes sociales, il contient des normes environnementales, il contient une manière de faire, bref il contient une civilisation. Je suis attaché à cette civilisation délicate. Et demain, vous aurez du Chablis du Mississippi, du champagne de l’Oklahoma", a-t-il lancé, évoquant le traité de libre échange actuellement négocié entre l’UE et les Etats-Unis.

 

La photo de Copé : De Gaulle et Adenauer

degaulle-adenauer-930

Jean-François Copé, invité à s’exprimer ensuite, s’est montré plus solennel. Le président de l’UMP avait choisi une photo du général De Gaulle et de Konrad Adenauer, alors chancelier allemand. "Si j’ai choisi cette photo, c’est parce qu’elle est l’identité fondatrice de l’UMP. Et nous avons fondé notre idéal européen sur cette idée du moteur franco-allemand", a affirmé le président de l’UMP, qui avait autre chose en tête. "Hélas, depuis deux ans, à la suite de la politique qui a été conduite par M. Hollande, la France a décroché de l’Allemagne". Nous y voilà. "La raison première pour laquelle j’invite les Français à voter massivement pour les candidats de l’UMP, c’est parce que c’est le seul vote qui permettra bien sûr de sanctionner François Hollande, mais aussi de défendre les intérêts de la France en Europe", a-t-il résumé.

La photo de Stéphane Le Foll : Martin Schulz

schulz-930

Stéphane Le Foll avait été choisi pour représenter le gouvernement et le Parti socialiste. Tâche ardue s’il en est, que le ministre de l’Agriculture a choisi de relever avec le plus grand sérieux. Du coup, il a choisi une photo de Martin Schulz, le candidat socialiste à la présidence de la Commission européenne. Pas très "funky", il faut le reconnaître. "Dimanche, c’est un vote et deux enjeux : celui de changer la majorité du Parlement européen : elle a toujours été à droite. Celui aussi de choisir le futur président de la Commission européenne", a argumenté le porte-parole du gouvernement. "Martin Schulz est un homme de terrain et c’est un ami de la France", a-t-il assuré.

La photo de Marine Le Pen : l'immigration clandestine

immigration-930

Difficile de faire plus anxiogène que la photo choisie par Marine Le Pen. La présidente du FN a présenté une photo montrant une vague d’immigrants tentant de franchir la frontière à Melilla, enclave espagnole située en Afrique du Nord. "C’est le symbole de l’échec total de l’Union européenne à protéger la France et les Français", a estimé la tête de liste de son parti dans le Nord-Ouest. Puis de se lancer dans des sentences toujours conclues par : "l’UMPS est contre cela. "Ça fait 30 ans qu’on nous promet l’Europe social d’un côté, l’Europe qui protège de l’autre, ça a été un échec absolu. Les Français doivent voter pour que les règles auxquelles ils croient demain s’appliquent".

La carte de François Bayrou

bayrou-carte-930

Chargé de conclure la séquence, François Bayrou l’a fait avec une pointe d’originalité. Le président du Modem a présenté une carte du monde, qu’il a détaillée sur un ton un brin professoral. "J’ai apporté la chose la plus simple et la plus éloquente pour parler de l’Europe ou plutôt de l’absolue nécessité de cette Europe", a-t-il expliqué. "Ce petit cap du continent, c’est l’Europe", a-t-il poursuivi en pointant… l’Europe. "Et il y a des gens qui nous disent : ‘ce petit ensemble, il faut que vous le divisez en 28.  Il n’est pas assez divisé, vous être trop unis’. Je pense, je crois et je sais que le seul choix honnête, c’est de choisir l’unité européenne."

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

CARTE - Ces candidats tiennent l'affiche

TOUR D'HORIZON - Européennes : ce que la gauche et l'UMP ont à y perdre

DIAGNOSTIC - Européennes : des élections fatales au Front de gauche ?

ZOOM - Européennes : le FN met le paquet

ON BALANCE - Le Parlement européen, machine à recycler de l'UMP