Et si Hollande reprenait les écolos au gouvernement ?

  • A
  • A
Et si Hollande reprenait les écolos au gouvernement ?
@ CHARLY TRIBALLEAU / POOL / AFP
Partagez sur :

En prévision de la conférence climat qui se déroulera dans l’année à Paris, le président drague ouvertement les écolos.

L’INFO. Le "Je t'aime, moi non plus" entre François Hollande et les écologistes n’en finit pas. Le président doit recevoir ce vendredi Nicolas Hulot, son envoyé spécial pour la planète. Il sera bien sûr question de la conférence climat, qui se déroulera à Paris en décembre 2015. Et ces dernières semaines, le chef de l'Etat a semblé remettre du vert dans son discours. De là à envisager un retour d’Europe Ecologie - les Verts au sein du gouvernement, il n'y a qu'un pas.

>> LIRE AUSSI - Rien ne va plus chez les écologistes

Des ministres qui tendent la main. L’opération-séduction bat son plein, et François Hollande n’est pas le seul à faire la danse du ventre devant Cécile Duflot et ses amis. Emmanuel Macron, le ministre de l’Economie, a ainsi prévu d’aller voir les élus écologistes dès la rentrée parlementaire. Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur malmené par les Verts après la mort de Rémi Fraisse près du barrage de Sivens, s’affichera mi-janvier à Gardanne, chez le député écolo François-Michel Lambert. Tout sauf anodin.

>> EN VIDEO - Hollande se donne un an pour reconquérir les écolos

"Les écologistes sont disponibles pour préparer ce sommet". La conférence sur le climat est dans toutes les têtes, et l’exécutif sait qu’il joue gros. "De plus en plus de ministres nous consultent", se réjouit un élu vert. François de Rugy, le coprésident du groupe écolo à l’Assemblée nationale, l’assure : "les écologistes sont disponibles pour préparer ce sommet". Quant à un éventuel retour au sein du gouvernement, il assure à Europe 1 "ne pas vouloir en faire une question centrale. Mais c’est évident qu’elle se posera dans les mois qui viennent. Cela justifie d’autant plus que l’on travaille dès maintenant avec le gouvernement sur la feuille de route de cette année 2015."

>> LIRE AUSSI - C'est quoi l'écologie d'extrême droite ?

"On aurait tout à fait notre place dans ce gouvernement pour le sommet". Certains Verts imaginent déjà que François Hollande fera appel à eux après la défaite annoncée des élections départementales de mars 2015. "Il n’aura pas 36 façons de repartir de l’avant", analyse l’un d’entre eux. Un autre élu écolo abonde : "on aurait tout à fait notre place dans ce gouvernement pour le sommet". Mais parce qu’ils connaissent bien François Hollande, les écologistes restent néanmoins prudents.