Et maintenant, que va faire François Hollande ?

  • A
  • A
Partagez sur :

L'ancien président de la République devrait commencer par prendre quelques jours de vacances, avant d'accorder du temps à sa fondation.

"Bon courage !", c’est le dernier mot de François Hollande en tant que président. L’ex-chef de l’Etat l’a adressé à son successeur juste avant de s’engouffrer dans sa voiture, et de quitter l’Elysée dimanche. Mais quelle vie attend désormais celui qui a dirigé la France pendant cinq ans ?

"La France s'engage". Pas question pour le socialiste de rejoindre le conseil d’administration d’un grand groupe privé, comme l'a fait Nicolas Sarkozy. Dans ses bureaux de la rue de Rivoli, François Hollande va d’abord se consacrer à sa fondation, La France s’engage, destinée à financer des projets sociaux et humanitaires. "Mais ça, c’est un jour de travail par mois", glisse-t-on dans son entourage, convaincus que la grande passion de l’ancien président restera la politique.

"Il gardera une capacité d’influence". "Je ne crois pas qu’il cherchera à briguer un nouveau mandat politique. Il ne fera ni Sarkozy pour revenir à la présidence, ni Giscard pour reprendre le parcours électoral", estime auprès d’Europe 1 Bernard Poignant, ancien maire de Quimper et l’un des fidèles de l’ex-chef de l’Etat. "Je pense qu’il gardera une capacité d’influence. Il y aura des moments où sa capacité politique reviendra, j’y crois, mais je ne sais pas sous quelle forme. Il ne quittera pas la vie politique", assure-t-il.

Un livre sur le quinquennat ? Selon des confidences de L’Obs, François Hollande aurait indiqué vouloir écrire un livre : "Je me dois d'expliquer, dans un livre direct, ce que je n'ai sans doute pas assez expliqué". Mais Gaspard Gantzer, ancien conseiller com’ du président sortant n’y croit pas vraiment : "Peut-être un retour sur ce qu’il a vécu, mais je ne crois pas qu’il veuille faire un récit du quinquennat. Ça a déjà été fait. Plutôt parler de l’avenir", précise-t-il à Europe 1.

"Il se mêlera de tout !". Dans l’immédiat François Hollande va s’accorder des vacances. "Une huitaine de jours, et probablement dans l’Hexagone", souffle l’un de ses amis. Il est également à la recherche d’une maison en Corrèze, sur les hauteurs de Tulle. Les Français ne devraient plus l’entendre pendant quelques temps, en raison de la période de réserve généralement observée par les présidents sortants à l’égard de leur successeur. "Il laissera Macron seul au début, mais après il se mêlera de tout !", assure néanmoins l’un de ses proches.