Et maintenant, le remaniement ?

  • A
  • A
Et maintenant, le remaniement ?
@ MAXPPP
Partagez sur :

Le calendrier se précise mais l’hypothèse Borloo semble moins évidente.

La séquence politique des retraites touche à sa fin et les dernières rumeurs sur les entrées et sorties au gouvernement reprennent de plus belle.

Le calendrier. Depuis des mois, le tempo du remaniement est étroitement lié à l’adoption de la réforme des retraites. La loi, entérinée mercredi par l’Assemblée nationale, sera promulguée mi-novembre, pour une mise en application dès 2011. L’architecture du nouveau gouvernement peut donc intervenir à tout moment à partir de cette date.

Les scénarios. Aucun plan n’est écrit, assure t-on à l’Elysée. Jean-Louis Borloo reste le favori pour Matignon mais sa gestion critiquée de la crise du carburant l’a affaibli au sein de la majorité. Une chose est sûre : les relations entre le ministre de l’Ecologie et le Premier ministre se sont quelque peu crispées ces dernières semaines. Dernier incident relaté : le mot doux qu’aurait lancé François Fillon à l’égard de son rival et possible successeur, toujours au sujet de la gestion de la pénurie. "Borloo est un zozo. Il m’a fait passer pour un con !", aurait lâché le Premier ministre, selon Le Journal du Dimanche.

L’hypothèse Fillon semble pourtant peu probable. Le président, qui souhaiter donner une nouvelle impulsion à son quinquennat, ne semble pas avoir d’autre choix que de remercier son Premier ministre actuel. Le garder à son poste pourrait être perçu comme un aveu de faiblesse de l’Elysée.

L’opinion. Pourtant, plus d'un Français sur deux (51%) est favorable au maintien de François Fillon à son poste. L’institut de sondage BVA note que la volonté de voir le locataire actuel demeurer à Matignon est particulièrement forte parmi les sympathisants de droite (80%), tandis que plus de deux sympathisants de gauche sur trois réclament son départ (67%). Dans ce cas de figure, c'est l'actuel numéro deux du gouvernement, Jean-Louis Borloo, qui recueille le plus d'adhésion. Réponse dans quelques semaines.