Estrosi veut des policiers spécialisés en milieu scolaire

  • A
  • A
Estrosi veut des policiers spécialisés en milieu scolaire
Partagez sur :

Le député maire de Nice Christian Estrosi (UMP) a proposé lundi la création d'une unité spéciale de police chargée d'intervenir contre les violences en milieu scolaire.

"Je propose la création d'une unité spéciale de police consacrée aux établissements scolaires. Cette unité, formée spécialement pour les violences en milieu scolaire, serait en contact avec les chefs d'établissements. Elle pourrait sur demande du chef d'établissement intervenir dans l'école en cas de problème", a proposé lundi Christian Estrosi, député maire UMP de Nice.

Les policiers appartenant à cette unité devront avoir une "formation particulière" pour pouvoir intervenir en milieu scolaire, a insisté Christian Estrosi.

La présence de policiers au sein des établissements scolaires est un sujet récurrent depuis 2003. En février de cette année là, Xavier Darcos, alors ministre délégué aux enseignements scolaires, s’était rendu dans des écoles anglaises pour constater la présence de policiers permanents au cœur de l’enceinte scolaire. Expérience qu’il avait jugée positive.

Un an plus tard, c’était au tour du ministre de l’Intérieur de l’époque, Nicolas Sarkozy, de proposer la présence d’un "policier référent" au collège Edouard Manet de Villeneuve-la-Garenne où un élève avait jeté une bouteille d'acide dans la cour. Suite à l’opposition des professeurs du collège, l’initiative avait alors été écartée.

Mais, un an avant l’élection présidentielle, en février 2006 lors d'une convention sur l’éducation, Nicolas Sarkozy avait de nouveau appelé, de façon réitérée, à l’installation de permanences de policiers dans les établissements scolaires.

La proposition faite lundi par Christian Estrosi va moins loin : il ne s’agit pas de permanences de policiers dans les écoles mais de l'intervention d'une police spécialisée en cas de besoin, en cas de violences au sein des établissements.