Éric Woerth : "Les Républicains doivent faire leur examen de conscience"

  • A
  • A
Partagez sur :

À la veille du bureau politique LR, Éric Woerth estime que le parti peut se rassembler en un socle solide malgré des lignes divergentes.

INTERVIEW

Éric Woerth a estimé lundi que son parti, Les Républicains, devait faire son examen de conscience alors qu'il est en proie à de fortes divisions internes depuis la création du groupe "Constructifs" à l'Assemblée nationale. "Je pense qu'il faut faire notre examen de conscience, bien sûr qu'il faut le faire", a déclaré le député LR invité du Club de la presse sur Europe 1 lundi.

"On a beaucoup de lignes, trop de lignes". Éric Woerth se dit conscient de la multiplicité des lignes politiques qui existent aujourd'hui au sein des Républicains, mais assure que celles-ci peuvent cohabiter. "On a beaucoup de lignes politiques, presque trop de lignes, mais des lignes qui sont compatibles. Ces lignes ont vécu ensemble pendant longtemps (…) : une ligne de droite plus dure, une ligne plus sociale, plus ou moins européenne...", énumère le président de la commission des Finances à l'Assemblée nationale. 

"Emmanuel Macron avale qui il veut, mais il y a un centre droit qui peut se retrouver dans un socle représenté par Les Républicains", assure encore le député de l'Oise, qui ne nie pas pour autant "des risques d'éclatement".

"On a perdu presque toutes les élections". Éric Woerth se dit conscient qu'il y a "un gros travail à faire". "Aujourd'hui, on n'est pas audibles, on a perdu presque toutes les élections, il y a un processus de refondation à effectuer", reconnaît-il.

Le bureau politique du parti se réunit mardi pour lancer le processus d'élection interne. "Ce doit être le début et pas la fin des Républicains. Sinon Emmanuel Macron aura tout gagné : faire exploser la gauche et la droite",conclut Éric Woerth.