Entre Dati et Goasguen, ça chauffe

  • A
  • A
Entre Dati et Goasguen, ça chauffe
Rachida Dati et Claude Goasguen, maires des 7e et 16 arrondissement de Paris.@ MAXPPP
Partagez sur :

Selon Le Canard enchaîné, l'ex-ministre et le député de Paris ont eu récemment un vif échange.

Le contexte : Dati vs NKM. La droite parisienne a le choix entre deux anciennes ministres pour Paris. Alors que Rachida Dati a annoncé sa candidature dès le début du mois de décembre, Nathalie Kosciusko-Morizet a officialisé la sienne le 14 février. Depuis, la lutte en coulisses est féroce. En témoigne cette scène rapportée par Le Canard Enchaîné, dans laquelle l’’ex-ministre de la Justice est violemment apostrophée par Claude Goasguen.

La charge de Goasguen. Le député de Paris, et marie du 16e arrondissement, a profité d’un déjeuner des élus UMP de Paris, le 12 février dernier, pour s’en prendre à Rachida Dati. "Tu ne vas pas te présenter à des primaires parce que tu n'es pas en mesure d'être maire de Paris", lui a-t-il d’abord lancé. "Tu ne vas pas faire la loi ici, tu n'es pas en Seine-Saint-Denis. Ne ramène pas dans la capitale tes mœurs du 9-3", a poursuivi l’élu, frôlant le dérapage.

La réponse de Dati, acte 1. Sans surprise, Rachida Dati ne s’est pas démontée. "Tu te prends pour qui pour parler sur ce ton ? Tu t'y crois autorisé parce que j'ai refusé de coucher avec toi ?", a rétorqué la maire du 7e arrondissement de Paris, toujours selon l’hebdomadaire satirique.

>>> Rachida Dati est revenue sur cet échange mercredi matin sur BFMTV :

"Je pourrais porter plainte". "Vous voulez que je commente ça ? C’est ignoble", s’est emporté l’ancienne garde des Sceaux. "Je pourrais (porter plainte), il y a matière", a-t-elle jugé, même si elle a laissé entendre qu’elle n’en ferait rien. "Mais ce n’est pas le sujet…"

"J’ai vu des militantes s’écraser". Rachida Dati est aussi revenue sur son étrange réponse  à Claude Goasguen lors de ce fameux déjeuner. "C’est quelqu’un qui a effectivement un tempérament de pression. Quand on a des réunions avec des élus parisiens, il a toujours le verbe haut, et j’ai vu des militantes et des élues s’écraser", a-t-elle expliqué. "Et certaines qui étaient présentes à ce déjeuner étaient ravies que je puisse ne pas le laisser faire.

Un texto coquin...? Après cette échange verbale, le Canard enchaîné a cru bon d'en remettre une couche en publiant un SMS prétendument envoyée par Rachida Dati à Claude Goasguen : "mon clo-clo laisse moi terminer ma guerre et je te rejoins dans ta jolie caverne pour un repos du guerrier bien mérité".



"Hortefeux a été un très mauvais ministre". Mais Rachida Dati ne s’est pas contentée de tacler Claude Goasguen. Elle s’en est aussi pris à ceux qui, estime-t-elle, l’insultent "en permanence", au premier rang desquels Brice Hortefeux. "Il soutient Nathalie Kosciusko-Morizet juste pour m’écarter de cette candidature. Moi, je le réduis à ‘Papa Sarkozy m’a dit’", a-t-elle souri. "Il a été un très mauvais ministre de l’Intérieur, il a opposé les Français les uns aux autres. Et en a stigmatisé une certaine catégorie", a rappelé l’ancienne ministre.