Autour de Ruffin, une marche picarde contre Macron et la "régression sociale"

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Plus de 150 manifestants "anti-Macron" se sont rassemblés à l'appel de François Ruffin en scandant les slogans du film "Merci Patron !" samedi à Saint-Ouen, dans la Somme. 

REPORTAGE

Ils ne veulent pas entendre parler des ordonnances censées réformer le droit du travail. Quelque 180 manifestants anti-Macron se sont rassemblés samedi à Saint-Ouen, dans la Somme, à l'appel du député de la France insoumise François Ruffin, pour une marche inédite en France. 

"Macron c'est la régression sociale". "Et à la fin, c'est nous qu'on va gagner", scandaient les participants, défilant entre les maisons de pierre en briques rouges, dans une référence au film Merci Patron ! de François Ruffin. "Quelqu'un m'a pris en stop pour venir ici. On est tous très en colère"', expliquait un manifestant. Et un autre de renchérir, casserole à la main : "Macron, c'est la régression sociale. Il gagne de l'argent mais en fait, il ne fait rien." 

"Partout ça va bouger". Parmi les sujets de grogne : la baisse des contrats aidés, réservés aux moins qualifiés et donc aux plus précaires. "Aujourd'hui, ils disent que c'est pour faire des économies. Mais un contrat aidé, ça coûte 10.000 euros par an à l'Etat", s'insurgeait François Ruffin. "C'est Robin des bois à l'envers : je prends aux pauvres pour donner aux riches. Si jamais ça bouge ici ça veut dire que partout ça va bouger." Le discours résonnait en Christine, 58 ans, dont l'emploi est menacé : "mon avenir est incertain, ça me donne de l'espoir". 



Réclamant la "démission" du président de la République, les manifestants se disaient prêts à revenir "toutes les semaines".