Avec ses alliés populistes, Marine Le Pen tonne contre l'immigration et Bruxelles

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Alors qu'elle participe samedi à Coblence à un congrès des partis populistes et d'extrême-droite européens, la présidente du Front national en a profité pour s'adresser aux électeurs français.

Elle débarque dans une salle chic et ultra-sécurisée. "L'immigration a un coût considérable", lâche Marine Le Pen à la tribune, donnant d'emblée le ton de son discours. Présente samedi à Coblence, en Allemagne, où elle participe à un congrès des partis populistes et d'extrême-droite européens, qui appartiennent au groupe d'Europe des nations et des libertés du Parlement de Strasbourg, la présidente du Front national s'est, à travers ses propos, adressée aux électeurs français.

Des terroristes parmi "les flux de migrants". Venue en Allemagne pour acter le rapprochement du FN avec l'AfD de Fraucke Petry, Marine Le Pen a poursuivi son discours affirmant que l'immigration était "source d'insécurité". "On sait très bien que parmi les flux de migrants se cachent des terroristes", a-t-elle poursuivi.



"Good Luck mister Trump". Unis par la lutte contre l'immigration et le rejet de Bruxelles, les leaders populistes européens en ont également profité pour saluer l'élection de Donald Trump. "Good luck and good job, mister Trump", est ainsi lancé à la tribune.



"Il faut une Europe libre et souveraine". L'Italien Matto Salvini, le Néerlandais Geert Wilders et l'Allemande, Fraucke Petry surfent sur le Brexit pour réclamer une Europe sans traité, sans administration. "Il faut une Europe libre, souveraine et subsidiaire", clame la chef de file de l'AfD.





À l'extérieur, devant la gare, la police dénombre 5.000 manifestants opposés à "ces discours racistes et nationalistes".