Emplois d'avenir : Hollande durcit le ton

  • A
  • A
Emplois d'avenir : Hollande durcit le ton
@ REUTERS
Partagez sur :

Le président a annoncé l'élargissement des emplois d'avenir au secteur privé à Marseille.

Des inaugurations … François Hollande a inauguré mardi le MuCEM, Musée des civilisations de l'Europe et de la Méditerranée. Le président est aussi monté à bord du Jules-Verne, le plus grand porte-conteneur du monde.

Mais surtout des recadrages… François Hollande a (surtout) profité de sa visite dans la cité phocéenne pour donner un coup d'accélérateur à sa politique pour l'emploi. Présentés comme LA mesure phare pour lutter contre le chômage, les emplois d'avenir enregistrent un sérieux retard dans leur mise en oeuvre. Le 23 mai, Jean-Marc Ayrault a annoncé que 20.000 emplois d'avenir avaient été signés sur les 100.000 prévus, d'ici la fin de l'année. "Nous sommes maintenant dans la période de montée en puissance", avait déclaré le Premier ministre. Voila pour le discours officiel.

Marseille ne joue pas le jeu. François Hollande a décidé de se déplacer en personne pour faire pression sur les maires et les préfets. Le gouvernement va même jusqu'à brandir la menace de possibles sanctions sur les préfets, sans en dire plus. A l'heure du bilan d'étape, il apparaît que certaines villes traînent les pieds. A Marseille justement, la mairie UMP de Jean-Claude Gaudin n'a pas signé un seul emploi d'avenir. "En revanche à Bordeaux, Alain Juppé joue le jeu", constate un ministre important, contacté par Europe 1. Même des grandes villes socialistes traînent des pieds, comme Lyon, et dans une moindre mesure, Lille. Alors dans la cité phocéenne, pour booster le dispositif, le chef de l'Etat a annoncé mardi l'élargissement des emplois d'avenir au secteur privé, tout en appelant les collectivités à "se saisir pleinement" de cette possibilité qui, a-t-il reconnu, ne rencontre pas le succès espéré.

>>> Quels départements ont signé ces emplois d'avenir ? Consulter cette carte du Monde.

Et le temps presse. Or François Hollande le sait, sa crédibilité personnelle est en jeu sur la question de l'emploi. Le président a maintenu à plusieurs reprises l'objectif de l'inversion de la courbe du chômage d'ici la fin 2013. "Oublie le costume de Père Noël et, transforme-toi en père Fouettard", lui conseille l'un de ses amis. Premier courroux attendu à Marseille.