Emmanuel Macron juge qu'il n'a "pas trahi" François Hollande

  • A
  • A
Emmanuel Macron juge qu'il n'a "pas trahi" François Hollande
@ PHILIPPE LOPEZ / AFP
Partagez sur :

L'ancien ministre de l'Economie a répondu aux questions de Médiapart, mercredi soir. 

Emmanuel Macron a estimé mercredi qu'il n'avait "pas trahi" François Hollande, réaffirmant qu'il n'était pas "l'obligé" du président de la République. "Je ne considère pas que j'ai trahi", a déclaré l'ancien ministre de l'Économie dans un entretien à Médiapart. "Est-ce que je l'ai trahi en lui cachant qui j'étais ? Dès mon entrée au gouvernement, il savait qui j'étais. Est-ce que j'ai caché mes opinions ? A aucun moment", a dit Emmanuel Macron, qui a lancé début avril son mouvement En Marche! et peaufine depuis sa stature de candidat à l'élection présidentielle.

"Du respect personnel, de l'amitié pour le président de la République." Selon des propos rapportés par Le Monde fin août, François Hollande se serait jugé "trahi avec méthode" par son ancien ministre. "Quel est mon rapport à François Hollande ?", a encore interrogé Emmanuel Macron. "Ce n'est pas celui d'un obligé, nous ne sommes pas dans un système féodal", a-t-il déclaré, tout en affirmant avoir "du respect personnel, de l'amitié pour le président de la République, que je ne renie pas".

"Une série de désaccords." Revenant sur les deux années à son ministère, Emmanuel Macron a admis une "série de désaccords", après une première année durant laquelle il a pu "constamment porter" ses "réformes". "La deuxième année, j'ai été entravé dans l'exercice de mes fonctions puisque des projets que je portais ont été abandonnés", a-t-il dit. Il a notamment évoqué un accrochage avec le Premier ministre Manuel Valls après les attentats du 13 novembre 2015, ou encore son opposition à la déchéance de nationalité qui l'a vu "hésiter à sortir" du gouvernement. Une décision finalement prise le 30 août.