Emmanuel Macron : "il faut débattre" avec le FN "même si on se salit un peu"

  • A
  • A
Emmanuel Macron : "il faut débattre" avec le FN "même si on se salit un peu"
Emmanuel Macron a déclaré jeudi qu'on "n'arrive pas à tordre le cou à tous les mensonges mais on en tue quelques uns"@ Capture d'écran
Partagez sur :

Le candidat En Marche! a déclaré qu'il fallait "débattre" avec le FN, quitte à se "salir un peu car les Français ont mis Marine Le Pen au second tour". 

Les deux candidats ont sans doute les oreilles qui sifflent après tous les coups reçus lors du duel de mercredi soir. Au lendemain du débat télévisé de l'entre-deux tours, Emmanuel Macron a estimé qu'il fallait bien "débattre" avec le Front national, "même si on se salit un peu", au micro de France Inter

"Insulté toute la soirée". Le candidat d'En Marche! a déclaré avoir "beaucoup pensé à Jacques Chrirac et à la campagne de 2002" [Jacques Chirac avait refusé de débattre face à Jean-Marie Le Pen, arrivé face à lui au second tour, ndlr] et reste persuadé "qu'il faut débattre avec le FN". Emmanuel Macron a poursuivi, disant "qu'on n'arrive pas à tordre le cou à tous les mensonges mais on en tue quelques uns". Selon lui, "il est indispensable d'aller sur le terrain de bataille même si on se salit un peu, car "nos concitoyens ont mis Marine Le Pen au second tour". 

Le débat, "électrique" d'après les observateurs, a été marqué par les invectives des deux candidats. L'ancien ministre de l'Economie a affirmé que "quand vous vous faites insulter pendant toute une soirée, vous en sortez rarement grandi". Mais rien de nouveau selon lui : "je le subis depuis des mois sur internet sans avoir la possibilité de répondre parfaitement (...) je voulais être face à cela".