Emmanuel Macron et Edouard Philippe "ont raison d'évaluer" l'action des ministres, juge Nicolas Hulot

  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :

Le ministre de la Transition écologique et solidaire estime qu'il reste encore de nombreux sujets en matière d’écologie sur lesquels le gouvernement doit avancer.

INTERVIEW

Ils vont passer sur le grill. Depuis le début de la semaine, Edouard Philippe reçoit chacun de ses ministres pour faire un bilan de leur action. "Je dépends des décisions du président et du Premier ministre, ils ont raison d'évaluer notre action, ça me parait être une manière de manager le gouvernement nécessaire", a commenté sur Europe 1 Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire.

Être exigeant. Alors même qu'il s'était donné jusqu'à l'été pour décider s'il resterait ou non au gouvernement, Nicolas Hulot ne semble plus désormais vouloir évoquer l'hypothèse d'un départ. "Il faut qu'un ministre ait sa propre auto-évaluation, il ne peut pas s'auto-satisfaire en permanence, les Français attendent de nous que nous soyons exigeants, et que l'on ne soit pas content en permanence", explique-t-il. "Il y a forcément des choses sur lesquels on n'a pas encore aboutit", concède-t-il. De quoi laisser croire qu'il serait encore au gouvernement à la rentrée pour poursuivre son action.